COMMENT PROCÉDER LORSQUE L’ON DÉSIRE TAILLER LES ARBRES SOI-MÊME

En tant qu’ancien propriétaire d’un service d’entretien d’arbres, j’ai passé beaucoup de temps à regarder les arbres et ce même lorsque je n’étais pas au travail! Hier j’ai remarqué que des travaux d’élagage ont été effectués près de chez moi. À mon grand désarroi j’ai noté plusieurs erreurs majeures qui vont inévitablement causer un tort considérable à ces arbres. Je crois même que certains d’entres eux risque de mourir au cours des deux prochaines années.

Couper au bon endroit

Pour trouver le bon endroit pour couper une branche, cherchez le collier de la branche qui pousse à partir du tissu de la tige, à la base de la branche. Sur la face supérieure, il y a généralement une crête d’écorce de la branche qui s’étend parallèlement à l’angle de la branche, le long de la tige de l’arbre. Une coupe d’élagage faite correctement n’endommage ni la crête de l’écorce ni le collet de la branche.

Une coupe faite dans les règles de l’art commence juste à l’extérieur de la crête de l’écorce de la branche et s’incline vers le bas en s’éloignant de la tige de l’arbre, ce qui évite de blesser le collet de la branche. Faites la coupe aussi près que possible de la tige, à l’aisselle de la branche, mais à l’extérieur de la crête de l’écorce, afin de ne pas blesser les tissus de la tige. Cette façon de faire permettra à la blessure de se cicatriser le plus rapidement possible. Si la coupure est trop éloignée de la tige, laissant un bout de branche, le tissu de la branche meurt généralement. La fermeture de la plaie est retardée parce que le bois de la plaie doit se sceller sur le bout de branche qui a été laissé.

Lorsque vous taillez de petites branches avec des sécateurs manuels, assurez-vous que les outils sont suffisamment aiguisés pour couper les branches proprement sans les déchirer. Les branches assez grosses pour nécessiter une scie doivent être soutenues d’une main pendant que les coupes sont effectuées. Si la branche est trop grande pour être soutenue, effectuez une coupe en trois étapes. Voici comment procéder.

image d'un arbre qui a été mail taillé

Couper en trois étapes

La première coupe est une entaille peu profonde pratiquée sur la face inférieure de la branche, à l’extérieur du collet de la branche. Cette entaille empêchera une branche qui tombe de déchirer le tissu de la tige lorsqu’elle s’éloigne de l’arbre.

La deuxième entaille doit se trouver à l’extérieur de la première, tout au long de la branche, en laissant un court moignon.

Ce dernier est alors coupé juste à l’extérieur de la crête de l’écorce ou du collet de la branche, ce qui complète l’opération.

Vérifiez votre travail

La qualité des coupes d’élagage peut être évaluée en examinant les plaies d’élagage après une saison de croissance.

Les coupes affleurantes effectuées à l’intérieur de la crête de l’écorce de la branche ou du collet de la branche entraînent un développement prononcé de bois de plaie sur les côtés des plaies de taille, avec très peu de bois de plaie se formant sur le dessus ou le dessous. Comme décrit ci-dessus, les coupes de bout d’arbre entraînent la mort de la branche restante.

En terminant

Bien qu’il soit possible de procéder vous-même à la taille de certains arbres, il reste néanmoins que de confier cette tâche vous donnera l’assurance que le travail sera fait à la perfection.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *